Notre Histoire

AMBITIONS JEUNESSES

 

« Quand tout est fermé et  à force de tourner en rond, on risque de mal tourner »

                                                                                                  Yazid Kherfi

INTRODUCTION

Malakoff c’est :

  • Un quartier populaire en pleine rénovation urbaine, 1er quartier nantais ayant fait l’objet d’un GPV
  • 4 000 nantais venus de tous horizons
  • Un cadre de vie exceptionnelle à 5 min du centre de Nantes, sur les berges de la Loire, proche de la gare
  • Un nouveau collège flambant neuf au croisement du vieux Malakoff et du nouveau Pré-Gauchet
  • Des équipements de qualité : une piscine, 2 gymnases, une maison de quartier des plus récente
  • Une maison de l’emploi avec 5 salariés au service du quartier
  • Une offre de loisirs assez large avec des possibilités de pratiquer  le judo, du foot, de la boxe, la capoeira de la danse et Jean passe.

Malakoff c’est aussi

  • Un taux de chômage très élevé chez les moins de 25 ans
  • Un quartier qui souffre d’une image très négative
  • Une délinquance de plus en plus jeune
  • Des familles en grande difficulté notamment les familles monoparentales
  • Un nombre croissant de décrocheurs scolaires
  • Des jeunes en manque de repères
  • Un quartier qui porte les stigmates de son passé d’avoir été enclavé
  • Des jeunes oisifs, proies faciles d’un système qui les dépassent
  • Un trafic assez important touchant la jeunesse de plus en plus tôt : l’argent facile
  • Une prise en charge, de ces jeunes, insuffisante
  • Un climat d’insécurité grandissant
  • Quartier fragile

Aujourd’hui, Malakoff c’est :

  • Quartier qui s’ouvre sur lui même et qui s’ouvre sur la ville
  • Où la vie associative commence à naitre !
  • Des jeunes responsables voulant s’investir
  • Des jeunes qui veulent aider les leurs pour leur éviter de faire les mêmes erreurs que les leurs
  • Des jeunes Citoyens conscients et engagés
  • Des jeunes qui veulent AJ-IR
  • Fédérer les habitants de ce quartier autour du projet d’AJ tourné autour de la Réussite ; scolaire, sociale et culturelle.

En résumé :

NOUS, jeunes du quartier de Malakoff, ayant grandi  et connu et étant encore habitant,  nous avons décidé de passer à l’action, afin d’être des acteurs du changement car apparemment court la rumeur que :

Le changement c’est maintenant ! 

Ambitions-Jeunesses, « A-J », 2 lettres pour passer de la passivité vers l’action

PRIORITÉS « A-J » ?

AJ n’a aucune prétention à régler l’ensemble des problèmes.

Les politiques de la Ville  menées depuis ces 30 dernières années nous impose l’humilité et nous font voir que ce travail doit être mené dans la durée !

AJ affirme sa possibilité d’agir sur 3 grands champs :

  • L’ÉDUCATION avec 2 volontés
    • La réussite scolaire
    • Le soutien à la parentalité
    • La démocratisation de la Culture

PRIORTITÉS

L’éducation

    1. L’accompagnement à la scolarité

L’objectif est de ne pas faire à la place des parents mais de recentrer la problématique autour de la famille pour impliquer celle ci, pour responsabiliser le ou les parents.

Le parent doit retrouver sa place dans le projet de vie de l’enfant.

Notre expérience modeste soit elle nous prouve  que lorsque la structure famille est mobilisée la réussite du jeune est facilitée.

b.    Des actions pour l’éducation à la citoyenneté

L’idée est de développer chez les jeunes le sentiment d’appartenance au quartier, qui fait partie aussi de la ville, elle même qui fait partie du pays membre le communauté européenne. 

  1. Une présence au quotidien sur le quartier, avec les jeunes

La présence de jeunes dans ces quartiers c’est synonyme d’insécurité, d’incivilité et de troubles.

Il faut absolument dédramatiser ces situations qui existent, par une réappropriation de l’espace public par des jeunes responsables.

D’ou la nécessité de disposer d’un lieu d’échanges, un lieu d’écoute un lieu fédérateurs gérés par des adultes référents, pour prévenir et protéger de la délinquance.

NOS PARTENAIRES :

Institutions :

Ville de NANTES, CG , ETAT

Bailleurs :

La Nantaise d’Habitations, Nantes Habitat, La SAMO

Associations :

ALFA, Bela Futsal,  Sporting Club de Nantes, Danse Et Vie, Accord, Kenja, Peuple et Culture 44, Badauds Associés, Un Parrain Un Emploi, ACSCD, ASCENE, Casse Ta Routine.

NOS ACTIONS :

  • AJ-ÇONS

L’accompagnement éducatif, c’est accueillir les élèves après les cours pour leur proposer une aide aux devoirs et aux leçons.

Pour qui ?                                                                                                                     

Ce dispositif est proposé aux élèves volontaires du primaire des écoles Ange Guépin, Jean Moulin, Henri Bergson et du  collège Sophie Germain, ainsi qu’à une quinzaine de jeunes du quartier scolarisé à l’extérieur (Colinière, Noé Lambert et Guist’hau, Victor Hugo, Sainte Madelein, Toutes Aides).

On estime à une cinquantaine de jeunes qui auraient besoin de ce dispositif pour l’année scolaire 2013/2014.

Notre accompagnement éducatif complète l’aide personnalisée mis en oeuvre à l’école, mais aussi celle dispensé par d’autres associations (Accoord, AFEV) ainsi que l’accompagnement personnalisé déployé en classe de 6ème depuis la rentrée scolaire 2011.

Cet accompagnement est organisé tout au long de l’année. La durée indicative est de deux heures, de préférence en fin de journée après la classe, trois jours par semaine.

Pourquoi faire :

L’aide aux devoirs et aux leçons

Les élèves peuvent :

-approfondir le travail fait en classe

-réaliser les devoirs demandés par les enseignants

-trouver une aide si nécessaire

Les activités envisagées peuvent être :

  • aide méthodologique
  • approfondissement disciplinaire
  • lecture
  • travail sur projet interdisciplinaire
  • recherches documentaires
  • ateliers scientifiques
  • pratique des langues vivantes (au collège, particulièrement en anglais)

Par qui :

Nous comptons sur les lycéens, les étudiants du quartier pour encadrer, accompagner en tant que référents, tuteurs et exemples pour les plus jeunes.

Nous ferons appel à des professionnels de l’éducation nationale issus pour certains du quartier de Malakoff ainsi qu’à d’autres adultes venant d’horizons différents.

Nous voulons aussi impliquer dans ce projet les parents des jeunes accompagnés.

Suivi individuel des  jeunes en présence de parents

1 fois par mois !

Sensibilisation des parents des problématiques liées à la jeunesse à travers :

  • soirées ciné/débats
  • petit déj’ éducatif

AJ a l’ambition d’être un lieu ressources pour les jeunes mais surtout pour les parents souvent démunis, vite déstabilisé face à une jeunesse en constante évolution, pour finir par être dépassé. Ces parents se sentent exclu de la vie de leur enfant.

AJ a conscience que l’éducation est un champ très large et qu’il faut bien évidemment travailler en étroite collaboration avec les acteurs déjà présents sur le territoire :

  • L’Education Nationale
  • La Ville de Nantes et son programme de réussite éducative
  • Le conseil général vie la Prévention spécialisée

Ainsi que les associations travaillant autour de la famille, du jeune et de sa réussite.

 

Prévention de la délinquance 

 Malakoff est parfois le théâtre de scènes dignes de films hollywoodiens :

On peut malheureusement voir, voire revoir :

  • Un « apprenti cascadeur » de 11 ans sur un motocross sans casque roulant à vive allure
  • 2 jeunes collégiens jouant le rôle de petites mains pour le compte de dealeur beaucoup plus aguerri des rouages
  • des jeunes préférant rester dehors et ne pas voir encore une fois leur parent sous l’emprise de l’alcool. Et attendant « sagement » que ces derniers finissent enfin par dormir
  • une jeunesse tellement avide d’espace qu’elle occupe les halls d’immeuble, lieu aussi grand qu’une cellule de prison, lieu qu’ils pensent sous contrôle !
  • des jeunes allant en cours de shitologie pour apprendre le métier de braquoloque.

Tristes scènes où les décors, les lieux ne changent pas

Tristes scènes qui se jouent chaque année

Tristes scènes où quand les acteurs s’absentent d’autres les remplacent

AJ n’a pas la prétention d’éradiquer la délinquance, fléau existant depuis la création de la Cité, mais a conscience que beaucoup de choses se jouent aussi très tôt chez le jeune.

C’est pourquoi AJ veut se positionner sur des actions traitant de ces différentes problématiques en agissant :

  • Sur les plus jeunes
  • Sur les familles
  • Prévention routière (rodéos, conduites à risques, etc.).
  • Sensibilisation au danger des drogues (santé-addiction-trafic).
  • En créant des espaces avec et pour les jeunes afin de leur redonner leur place dans l’espace public (autres que les halls d’immeuble).
  • En travaillant sur la médiation`
    •  Jeunes/Police
    • Jeunes/Institutions
    • Jeunes/Medias
    • Jeunes et moins jeunes mais plus sages : Inter-générations (habitants et jeunes ont besoin de parler)

2. La démocratisation de la culture

Aujourd’hui une partie des jeunes de Malakoff, ont une vision de la culture et de l’apport de cette culture très simpliste (de même pour la culture) mais cela se vérifie aussi sur les autres quartiers nantais.

« L’offre proposée est telle une maladie vieillissante devant laquelle la fuite est seul remède. » Pierre Desproges

L’institution est vue comme donneuse de leçons pour le vivre ensemble !

L’idée centrale de cet axe est comment faire ensemble pour vivre ensemble !

Sans aucune égalité des chances et réservé à  «  l’élite », les cercles culturels se replient sur eux-mêmes alors que les quartiers populaires renferment un réel vivier de compétences et de talents qui demeure encore invisible.

AJ a l’ambition de créer autour d’elle une dynamique culturelle en lançant 2 grands projets autour du théâtre et du cinéma.

Après les clubs de foot, les clubs de boxe et les clubs AJ ambitionne de créer « Le club théâtre », ouvert à tous et toutes, parrainé par AHMED SYLLA.

Des cours seraient donnés en soirée mais surtout pendant les vacances scolaires

Les cours seraient aussi ouvert aux plus âgés !

Le lieu idéal est la maison des Haubans !

Le ciné club :

2ème lieu culturel un lieu de découverte des talents devant la caméra certes, mais l’idée est aussi de faire découvrir tous les métiers sous jacents à la caméra !

La jeunesse a une envie folle de créer, d’écrire au delà des idées reçus, des stéréotypes, des clichés.

Aj a envie aussi de mettre la lumière sur les parcours réussis des jeunes issus de ces quartiers malgré les difficultés !

AJ a envie de relever le niveau !!

L’idée est de programmer aussi des échanges avec des cinéastes, réalisateurs ligériens et nos jeunes.

Ces ateliers seraient aussi animés par des professionnels de l’audiovisuel :

  •  Ateliers ponctués par la présence de professionnels du théâtre et de l’emploi.
  • Lieux d’expression pour la mise en valeur du travail : théâtres, festivals, Quartier show, …
  • Ateliers d’écritures.
  • Ateliers théâtre :

ð Exercices d’articulation, de respiration et de voix.

ð L’expression corporelle : relaxation et présence

  • La création et l’interprétation d’un personnage face à un public : gestion des émotions et du stress.
  • L’improvisation et les jeux de rôles tirés de la réalité :

ð Démarches administratives.

ð Simulation d’entretien, de recrutement

ð Travail en équipe.